Les évènements culturels de 2018 – Rétrospective non exhaustive ;-)

2018 touche à sa fin ! C’est le moment de jeter un coup d’oeil derrière nous et de se souvenir.

Il serait bien sûr impossible d’être exhaustif, je ne vais donc pas le tenter, mais voici mon choix de 10 évènements marquants qui dessinent la couleur culturelle de cette année 2018.

1- Découverte du visage du modèle de « l’origine du monde » de Gustave Courbet.

Résultat de recherche d'images pour "l'origine du monde"

Le célèbre nu de Gustave Courbet a enfin un visage et son identité à été découverte par hasard par Claude Schopp en travaillant sur la correspondance d’Alexandre Dumas fil et de Georges Sand.

La personne ayant posé pour ce tableau serait Mme Constance Quéniaux, à l’époque maîtresse du commanditaire du tableau (le diplomate Turco-Egyptien Khalil-Bey) et devenue plus tard femme du monde et grande philanthrope.

Ce tableau déjà chargé de scandales et de fantasmes se trouve éclairé d’une nouvelle histoire, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les amateurs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette découverte, son auteur à écrit un livre : L’origine du monde, vie du modèle – Editions Phébus . Je ne l’ai pas encore lu mais je le ferais certainement à l’occasion d’un article sur « L’origine du monde ».

2- BANKSY – La destruction d’une oeuvre qui augmente sa valeur.

Résultat de recherche d'images pour "banksy destruction"

 

Le 5 octobre 2018, après le dernier « clap » de marteau du commissaire priseur adjugeant la reproduction à 1,185 millions d’euros (sic), l’oeuvre s’auto-détruit à l’aide d’une déchiqueteuse cachée dans le cadre par l’artiste lui-même.

Résultat : un coup marketing extrêmement bien rodé qui augmente de près de 50% la valeur de la toile selon certains analystes, et qui ravi l’acheteur, l’artiste et la salle des ventes !

Libre à vous de trouver ça génial, cynique ou stupide, l’art est subjectif. Ce qui est sûr c’est que l’évènement à inspiré la toile et de grands détournements de la part de grandes marques, comme l’illustre par exemple cet article de Creapills. 

3- Incendie du musée de Rio – Une négligence catastrophique pour le patrimoine mondial.

Résultat de recherche d'images pour "incendie de rio"Le lundi 3 septembre vers 2h du matin les pompiers parviennent enfin à venir à bout des flammes qui ravagent le Musée National de Rio de Janeiro. En plus du bâtiment en lui-même, qui était un joyau d’architecture, le musée abritait des pièces uniques et inestimables.

« Abritait » c’est là que la bât blesse, car l’enquête met rapidement au jour un secret de polichinelle, en guise d’abri c’est un bâtiment en délabrement que le Brésil offrait à ses oeuvres : fils électriques à nu, humidité, suintement du plafond… La mise à jour du programme anti-incendie n’était pas encore finalisée, le musée n’avait pas de portes coupes-feu ou détecteurs de fumée, ni plus d’extincteurs.

Les oeuvres sont à jamais perdues et l’état de plusieurs musée Brésilien laissent craindre la répétition d’une catastrophe du genre.

Pour en savoir plus sur les oeuvres perdues, et les circonstances de l’incendie retrouvez cet article de sciences et avenirs faisant un état des lieux le lendemain de l’accident.

4 – Le rendez-vous manqué du Grand Musée Egyptien de Gizeh

Résultat de recherche d'images pour "pyramide de gizeh"

Décidée en 2002, la création d’un Grand Musée de l’Egypte près du site des pyramides de Gizeh, devait être un moyen pour le pays de mettre en valeur son patrimoine exceptionnel et de remonter l’attrait touristique du pays, part importante de l’économie nationale.

De fait, les amateurs d’antiquités égyptiennes attendent impatiemment depuis des années l’ouverture de ce musée qui s’annonce exceptionnel : l’ensemble du trésor de Touthankhamon (5000 pièces), une centaine de milliers d’objets répartis sur plusieurs zones pour une surface totale de 500 000 m2.

Mais un musée de cette importance aux proportions aussi gigantesques ne s’improvise pas, et des retards prévisibles ont commencé à s’accumuler. L’inauguration, prévue d’abord pour août 2015 a été reportée de nombreuses fois d’années en années.

En 2018, ce devait être la bonne, une ouverture partielle du musée devait permettre de redécouvrir les oeuvres. Mais le rendez-vous avec les visiteurs est encore manqué pour cette année, repoussé de Janvier, à Juin puis Octobre/Novembre. Le dernier point nous informe que l’ouverture totale sera probablement faite en 2020, et qu’une ouverture partielle semble compromise.

Malheureusement les drames comme l’attaque terroriste récente d’un bus de touristes vietnamiens ayant coûté la vie à 4 personnes sur le site des pyramides de Gizeh pose toujours la question de la sécurité du pays, au grand dam du gouvernement égyptien et des habitants du pays qui ont absolument besoin de la reprise du secteur touristique. 

5 – Un cinéma ouvre (enfin) ses portes en Arabie Saoudite.

Résultat de recherche d'images pour "cinéma"Une petite victoire pour la liberté culturelle dans le pays, l’ouverture de cinéma est autorisée après 40 ans d’interdiction.

Depuis 1980 le septième art avait disparu du pays, sous la pression des ultraconservateurs. Le 18 Avril 2018 une séance d’inauguration à Ryad marquait la fin de cette interdiction. Les Saoudiens (et les Saoudiennes, car, fait marquant, dans les grandes villes les salles ne seront pas soumises à la séparation des genres comme dans les autres lieux publics du pays) peuvent maintenant découvrir les sorties cinéma sans avoir à faire des centaines de kilomètres.

Grosse ombre au tableau, dont on se doutait déjà, les films présentés sont toujours soumis à la censure et ne pourront évoquer ni sexe, ni religion, ni politique. Mais la nouvelle reste une bonne nouvelle, car le censure quelles que soient les époques n’a jamais été faite que pour être contournée.

6 – Le centenaire de l’art moderne viennois.

Capture d_écran 2018-12-29 à 18.00.312018 marquait le centenaire de la mort de quatre immenses artistes autrichiens : les peintres Gustave Klimt et Egon Schiele, l’artiste Koloman Moser et l’architecte Otto Wagner. 

A Vienne l’année à donc été ponctuée de rendez-vous, d’expositions majeures, de conférences et d’évènements. Une destination que les amoureux de l’Art moderne ne devait pas manquer.

Et si vous n’avez pas visité Vienne cette année, l’office du tourisme de Vienne s’est fendue d’un site Internet consacrée à l’événement et il est d’une classe infinie !  Je vous invite vivement à aller le découvrir en cliquant ici.

7 – Inauguration du Musée de la mer à Bordeaux – Rendez-vous manqué avec Monet

Résultat de recherche d'images pour "nénuphar de monet"Je vais prêcher un peu pour ma paroisse ! Imaginez mon enthousiasme à l’annonce de la présence des Nymphéas de Monet tout spécialement pour l’inauguration du Musée de la Mer de Bordeaux ! La date était déjà entourée sur mon calendrier (tout le mois de juin en vérité, au cas où…)

L’ouverture d’un nouveau musée est une nouvelle géniale en soit, surtout à Bordeaux qui en manque cruellement (on va dire que je ne suis jamais contente 😉 mais la venue des splendeurs de Monet dans ma ville, ça je m’en faisais une véritable joie !

Mais patatras, à l’approche de la date fatidique, à peine 15 jours avant, on apprend que l’exposition est annulée. Le musée Marmottan-Monet ne souhaite plus prêter les oeuvres et l’inauguration se fera sans nos beaux nymphéas ! Déception dans nos coeurs de bordelais amateurs de Monet… et douche froide pour l’homme d’affaire Norbert Fradin initiateur du projet !

Que s’est-il passé ? Le musée Marmottan évoque l’expertise d’un agent britannique ayant émis un avis défavorable à l’installation des toiles dans le musée tout neuf. En cause principalement : des poussières trop importantes. Les organisateurs bordelais eux, ne comprennent pas ce revirement et s’appuient également sur des expertises faites notamment par Axa Art, qui a accepté d’assurer les oeuvres… L’affaire est à suivre, et fera certainement parler d’elle dans la ville durant les prochains mois.

Quand au musée de la mer, il a bien été inauguré, merci pour lui. Mais je n’ai rien à vous en dire, j’attends son ouverture complète prévue début 2019 pour m’offrir la visite.

8 – Premier tirage du « Loto du Patrimoine »

Résultat de recherche d'images pour "loto du patrimoine"A mon sens cette histoire de Loto du Patrimoine est un mélange de bonnes idées, de couacs, de mauvaise communication et d’envie de bien faire. Un joyeux bordel il me semble.

J’ai moi même joué (et perdu 😉 car j’ai tendance à soutenir les idées qui encourage les gens à participer à la vie de l’art et du patrimoine. Pour rappel l’initiative visait à vendre des tickets de loterie dont une partie de la somme serait consacrée à l’aide à la conservation du patrimoine.

Sur le papier, rien de bien plus original que la vente de tickets de tombola à la kermesse de l’école pour payer le voyage scolaire. Mais la présence de Stéphane Bern en grand organisateur, le choix des bâtiments bénéficiants de l’aide, la faible importance de la somme consacrée à l’aide… chaque aspect de ce projet à fait l’objet de débats !

Au final le premier tirage à eu lieu le 14 septembre 2018, faisant gagner quelques millions au patrimoine en péril et quelques millions à un heureux gagnant. On va donc classer ça dans les bonnes nouvelles de 2018 et passer au point suivant !

9 – Inauguration du « Musées des Civilisations Noires » à Dakar.

Le Musée des civilisations noires à Dakar, ici le 27 novembre 2018, sera inauguré le 6 décembre.Le 6 décembre dernier était inauguré le Grand Musée des Civilisations Noires à Dakar. 14 000 m2 pour près de 20 000 pièces voulant retracer l’Histoire de toute l’Afrique, des premières apparitions de l’Homme aux artistes actuelles.

Comme dit précédemment, l’ouverture d’un musée est toujours une bonne nouvelle, mais ici elle est aussi très importante pour tous les pays d’Afrique car elle vient ajouter des arguments sur le débat en faveur de la restitution des oeuvres aux anciennes colonies. L’argument le plus avancé contre cette proposition est l’absence de musée assez moderne et sécurisé pour accueillir les oeuvres. Avec ce musée ultramoderne le Sénégal vient contrer cet argument de manière spectaculaire.

Ce débat n’est pas nouveau, mais il a été appuyé cette année par les discours du président Français, et la remise en novembre d’un rapport allant dans ce sens à M. Macron. Ce sujet ultra-sensible n’a pas fini d’être débattu en 2019 !

10 – Annulation du prix Nobel de littérature 2018

Jen-Claude Arnault est condamné à 2 ans de prison ferme et 10 000 euros d’amende pour le double viol d’une femme en 2011. Une seule sur les 18 accusations de viols ou d’agressions sexuelles.

Les faits eux ont déjà révélés des conflits d’intérêts évidents au sein du Nobel, et des faits d’agressions avérés, mais l’affaire étant toujours en jugement (appel prévu) je ne m’étendrai pas sur la culpabilité ou non de l’écrivain et vous invite à suivre le déroulement de cette affaire.

Conséquence le prix Nobel de littérature est décalé à l’année prochaine, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale.

 

Voilà pour ma petite plongée personnelle dans le monde de l’Art en 2018. N’hésitez pas à me faire part de vos temps fort à vous, et à très vite pour une rétrospective de l’année scientifique !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s